actu_2053_vignette

Actifed // JWT Paris

Le 15 déc. 2009

Ne laissons plus un rhume gâcher nos rêves ! Actifed jour & nuit reprend la parole avec JWT Paris.
Après des années de prises de parole ancrées dans un discours rationnel sur son innovation produit Jour/nuit, Actifed Jour&Nuit revient sur le devant de la scène avec JWT Paris en s'affranchissant des codes traditionnels des communications pharmaceutiques. Actifed Jour&Nuit nous surprend avec une nouvelle copie capitalisant sur un insight fort qui dédramatise la gravité d'un rhume tout en apportant un éclairage nouveau sur le concept Jour&Nuit : l'importance de se soigner la nuit pour passer une bonne journée et tirer le meilleur parti d'un traitement le jour.

 

Actifed Jour&Nuit s'engage sur un territoire beaucoup plus émotionnel avec une copie qui joue avec les fantasmes féminins, fantasmes d'autant plus cruellement inatteignables qu'ils sont ici brisés par un rhume.

 

JWT Paris a orchestré autour de cette campagne toute une déclinaison du message : campagne télévisée depuis le 7 décembre 2009, bannières sur le net, PLV en pharmacie et vitrophanie évènementielle.

 

Mon beau prince...Une femme, belle ; un homme, charmant ; un décor, idyllique.
Un flirt s'installe entre cette jeune femme candide et son beau prof de tennis. Nous sentons la tension entre eux monter petit à petit. Que va-t-il se passer ?

Vont-ils s'embrasser ?... La jeune femme est à deux doigts d'assouvir son fantasme... elle y est presque... et éternue au moment fatidique. Retour brutal à la réalité dans sa chambre à coucher. Ce n'était qu'un rêve, un rêve brisé par son rhume. Un comprimé d'Actifed Jour&Nuit et la jeune femme peut retourner à ses songes. Le lendemain nous la retrouvons sur un vrai court de tennis, moins idyllique, avec son vrai prof de tennis, moins charmant... le rêve est bien fini mais grâce à une bonne nuit de sommeil, notre jeune femme est maintenant en pleine forme.

 

La PLV reprend le message clé de la campagne avec des visuels impactant qui mettent en scène des moments de la vie quotidienne où, terrassées par leur rhume qui les a empêchés de dormir, des personnes s'écroulent de fatigue : effondrées sur leur cours de tennis - clin d'oeil à la campagne tv - ou bien encore assoupies sur leur lieu de travail.

 

La PLV est accompagnée d'une vitrophanie évènementielle toute aussi impactante qui, en jouant sur une mécanique de trompe l'oeil, met en scène un homme assoupi dans la vitrine de la pharmacie, le visage écrasé contre la vitre.

 

  

.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour