LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
Marketing, com', pub'
AccueilTwitter et Facebook dans le collimateur de Daech

Twitter et Facebook dans le collimateur de Daech

Twitter et Facebook dans le collimateur de Daech

125 000. C’est le nombre de comptes affiliés au terrorisme que Twitter a fermé entre 2015 et 2016. Facebook a déclaré qu’il n’y pas de place pour les terroristes sur sa plateforme. Mais Daech ne le voit pas du même œil et menace les deux géants du Web dans une vidéo.

Daech vise depuis mercredi, Jack Dorsey le créateur de Twitter et Mark Zuckerberg, créateur de Facebook et profère des menaces à leur encontre dans une vidéo diffusée sur l’application Telegram. Une application sécurisée dont se sert Daech pour communiquer. Cette vidéo est intitulée « Les flammes des supporters ». « A Mark et Jack, les fondateurs de Twitter et Facebook et à leurs Gouvernements croisés, vous annoncez tous les jours la fermeture de nos comptes. C'est tout ce dont vous êtes capables ? Vous n'êtes pas dans notre camp. Si vous fermez un compte, on en ouvrira dix en retour, et on effacera bientôt vos noms lorsque nous supprimerons vos sites » déclare l’Etat Islamique. Les hackers qui se disent « fils de l’armée du Califat » affirment avoir piraté plus de 10 000 profils Facebook et 5 000 comptes Twitter pour les mettre à disposition des djihadistes.

Ce message voit le jour après que les deux plateformes aient renforcé leur vigilance face à la propagande djihadiste qui circule sur leurs pages. Des équipes spécialisées dans la traque et le bannissement des contenus terroristes ont été engagées par les réseaux sociaux. Tout contenu faisant l’apologie du terrorisme sera également supprimé. D’où l’importante migration des fidèles de Daech vers l’application Telegram.

 

© Photos leprogres.fr

ARTICLES À DECOUVRIR
Boulanger dans le pétrin
L’OMNICANAL avec The LINKS Boulanger dans le pétrin
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.