LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
Marketing, com', pub'
AccueilSentir L’époque avec Le Monde : portrait média

Sentir L’époque avec Le Monde : portrait média

Sentir L’époque avec Le Monde : portrait média

A partir du samedi 12 mars, L'époque, journal des petits changements et des grandes mutations de notre vie quotidienne voit le jour. L’enjeu est triple : informer, divertir, aider les lecteurs à comprendre l’époque, l’air du temps. Rencontre avec Jérôme Fenoglio directeur du quotidien Le Monde.

Le lancement de L’époque fait écho à plusieurs dimensions.

 

Renforcer l’attractivité de l’offre weekend

Tout d’abord la nécessité d’être le plus attractif possible au moment où les lecteurs ont le plus de temps de lecture : le weekend.  Pour Jérôme Fenoglio, directeur du quotidien Le Monde « l’offre de fin de semaine est le moment stratégique pour avoir du temps d’attention. Cela nous permet d’approfondir des sujets sur lesquels nous avons un savoir-faire pour répondre aux besoins de découvertes ou d’approfondissement sur l’actualité de la semaine ».

 

Remplir un rôle sociétal

Au-delà du lancement stratégique L’époque est envisagé comme une mission dans un contexte morose : « nous le voyons tous, la société est un peu coincée, déprimée et tourne en rond. En tant que média nous avons un rôle citoyen à jouer. Nous avons décidé de le faire en parlant des avancées qui révolutionnent nos vies. Les choses évoluent très vite, elles n’ont jamais évolué aussi vite. Les usages, les mœurs, les façons de se soigner, les modes de consommation…  tout change très vite et nos sphères intimes se retrouvent affectées. L’époque est un lieu où seront décryptés ces changements. Être noyé sous les emails, crypter ses échanges, les nouveaux rapports au travail… sont autant de sujets qui racontent des phénomènes plus larges ».

 

Offrir un autre point de vue

Les médias français ont coutume d’offrir un regard d’observateur en recul des phénomènes quand L’époque a pris le parti d’un traitement in vivo. Comme l’explique Jérôme Fenoglio « cette écriture se fait très peu dans le journalisme Français. On reste réticent à raconter ces changements du point de vue de l’individu, de l’intime. Pour ce supplément, nous avons choisi de raconter le changement par le prisme de la sphère personnelle. » Sujets intimes et traitement personnalisé ne sont pas pour autant antinomique avec l’exigence du média : « Le Monde c’est aussi l’élégance, la rigueur, donc même si des sujets plus légers sont abordés, cela sera toujours avec rigueur une vraie enquête journalistique ».

 

Renouer avec les phénomènes émergents

Un nouveau rapport au temps s’est installé et il impacte considérablement le traitement des sujets de société : « à notre époque, le temps que le théoricien remarque la tendance, elle s’est déjà développée. La révolution est là. L’approche qui consistait à rédiger des pages « futur » en se projetant sur les changements potentiels n’est plus possible. Les changements arrivent tellement vite, que le temps d’analyser un phénomène, il s’est déjà diffusé, les gens l’ont adopté. » Pour illustrer son propos, Jérôme Fenoglio prend l’exemple des makers : « La révolution est déjà en marche. Pourquoi aller voir les théoriciens ? Autant  aller directement sur le terrain pour parler avec ceux qui la font et recueillir le témoignage. Une des choses intéressante dans notre époque est cette nouvelle forme de théoriciens pratiques de leur propre existence. » Un propos toutefois relativisé avec le parcours des géants de la Silicon Valley nés makers, « ils sont devenus les théoriciens de demain en se tournant vers des sujets comme le transhumanisme ou l’intelligence artificielle. Ils ont ajouté une dimension théorique à leur pratique ».

 

En chiffres

La marque Le Monde fédère aujourd’hui 17,6 millions de lecteurs, internautes, mobinautes et tablonautes (français), et enregistre une forte digitalisation : 74% de sa fréquentation est également assurée par les différents terminaux numériques

 

Diffusé à près de 268 000 exemplaires (1), Le Monde est lu par plus de 2,2 millions de lecteurs chaque jour (2). Le Monde.fr compte plus de 70 millions de visites, près de 305 millions de pages vues, et 8.7  millions de visiteurs uniques (4)

Le média compte 200 000 abonnés à l’édition numérique, dont 74 000 abonnés au quotidien papier.

L’application compte 1 623 000 mobinautes (5) et le site mobile près de 6,4 millions de visiteurs uniques mensuels (5).

 

(1) ACPM DSH 2015

(2) AudiPresse ONE GLOBAL 2015 V4 ; AudiPresse ONE 2014-2015 / Indicateur LNM, Pop. Française 15 ans et + : 51 742 000 ind.

(3) ACPM – Desktop, décembre 2015

(4) Mediamétrie//NetRatings, Internet Fixe, décembre 2015.

(5) Mediamétrie//NetRatings, Internet Mobile, décembre 2015.

(6) Mediamétrie//NetRatings, Panel Tablettes, décembre 2015.

 

 

 

 

 

 

ARTICLES À DECOUVRIR
A vos marques, prêts ? Diffusez !
AdTech et MarTech avec RATECARD A vos marques, prêts ? Diffusez !
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.