LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
Marketing, com', pub'

Photographie sociale. Tendances 2016

Photographie sociale. Tendances 2016

Tim Jenkin est Co-Fondateur de l’agence Social Pictures à Londres il nous livres ses tendances 2016 concernant l’évolution de la photographie sociale et du rapport marques et influenceurs.

Il n’y a aucun doute que la photographie sociale continuera sa montée en puissance tout comme les influenceurs ont connu un développement sans précédent dans le mix marketing au cours de ces dernières années. Faire appel à des influenceurs était autrefois une opération « bonus » pour les avant-gardistes de l’industrie de la mode. Cela compte désormais pour une part non négligeable du budget marketing. Les stratégies d’influenceurs sont devenues un outil essentiel pour la publicité, surtout lorsqu’il s’agit d’engager les millenials adeptes du mobile.

 

De récentes études ont prouvé que les jeunes générations passent beaucoup plus de temps sur les réseaux sociaux qu’il ne le font à regarder la TV, et pour suivre le pas, plus de 50% des annonceurs prévoient d’augmenter la part du budget attribuée aux réseaux sociaux en 2016.

Sans surprise la question qui est sur les lèvres de tous les marketers est de savoir : « comment atteindre ces Millenials, ou même ces Centennials (âgés de 0 à 18 ans en 2015) qui viennent perturber mes stratégies bien huilées ? ». Voici quelques éléments à prendre en compte pour l’année 2016.

 

Le « photographe social » influenceur star en 2016

 

Les designers et les community managers ont eu trop souvent tendance à transformer les éléments ATL (Above The Line/non digitaux) pour les intégrer sur les réseaux sociaux, alors que les référents sur ces plateformes atteignent déjà des niveaux d’engagements quotidiens que la plupart des marques n’atteindront même pas dans leurs rêves.  

 

Bien entendu, le nombre de personnes exposées reste une condition importante pour être considéré comme un « photographe social ». Mais avec l’arrivée de la publicité sur Instagram, il est possible de travailler avec des artistes ayant moins d’audience et inconnus de vos audiences. La collaboration peut désormais se concentrer sur la qualité du contenu et non d’établir un choix par défaut basé sur le profil des personnes qui suivent l’artiste.

 

Les créatifs en visuels animés ne sont plus confidentiels

 

En 2016, notre regard devra également se concentrer sur la vidéo et sur les visuels animés. Le format devrait continuer de s’étendre jusqu’à devenir le moyen privilégier d’atteindre de façon fluide les cibles Millenials et Centennials par le prisme des influenceurs. 2015 a marqué l’ expansion de la vidéo qui s’est intégrée à une grande partie des réseaux sociaux avec des fonctionnalités comme l’autoplay qui ont boosté la consommation de vidéos sur ces plateformes. A date, les artistes capables de travailler ces formats restent encore confidentiels, mais de plus en plus de créateurs s’y penchent avec des résultats intéressants. 2016, devrait voir grandir le nombre de ces artistes matures pour ce type d’animations sur les réseaux sociaux.

 

La collaboration entre les stylistes de LAZY MOM (https://www.instagram.com/lazymomnyc/ ) pour le restaurant Narissa (https://www.instagram.com/narcissa_nyc/) est une forme de collaboration qui devrait s’étendre en 2016. Le contenu est brillant, mais surtout il créé un point de discussion unique. Le concept de la « ferme qui vient à table » n’est pas jeune aux USA mais le fait ramener les ingrédients à la vie autour de la table sur les réseaux sociaux était un moyen malin d’atteindre de nouvelles cibles.

 

5 secondes pour convaincre sur mobile

 

Les audiences en ligne représentent une population difficile à satisfaire. L’impact vidéo sur un laps de temps très court sera donc déterminant. Vous n’avez que 5 secondes pour convaincre. Ces 5 secondes doivent être intelligemment pensées par des experts dans l’exercice.

 

Une artiste comme Meagan Cignoli, habituée des collaborations avec les marques semble avoir trouvé la formule en misant sur l’esthétisme plus que sur l’expérience et l'implication de l’audience.

 

Authenticité du contenu

 

2015 a marqué une recrudescence du contenu “authentique”. Des comptes comme Sociality Barbie qui moque les aspects les moins pratiques des vies « aspirationnelles » des influenceurs a très vite alimenté les discussions sur l’importance de garder les faits authentiques sur les réseaux sociaux. Tout comme l’instagrameuse Essena O’Neill qui a quitté le réseau social en se rendant compte que sa “vraie vie” ne correspondait plus à celle projetée.

 

Longtemps utilisé par le prisme de la mise en scène, Instagram tend à devenir plus authentique après cette année de « bashing » en misant sur des situations exceptionnelles mais toujours réelles.

Comme le compte Instagram d’Allan Hinton qui a décidé d’abandonner tout ce qu’il avait et son travail à Londres pour parcourir le monde pendant 2 ans à la recherche d’une expérience « vraie ». Le projet lui a permis de récolter près de 160 000 abonnés.

 

En 2016 nous verrons très certainement exploser la photo de rue par le prisme d’Instagram à des vocations publicitaires après le gros succès de Stunt comme Daniel Arnold au Met Gala ou de comptes montants comme celui de Charlie Kwai photographe de rue londonien.

 

Les consommateurs sont intelligents et vous êtes probablement plus intéressant que ce que vous pensez. Parler de soi tout le temps est épuisant et épuise, laissez donc quelqu’un d’autre le faire à votre place. C’est un bon moyen de prouver votre honnêteté.

 

Influencer l’influence des influenceurs

 

Si nous avons appris quelque chose cette année, c’est que la dimension sociale sera encore plus importante en 2016 ! Il est temps pour les marques d’être derrière les influenceurs et de les supporter pour les aider à révéler leur talent tout en profitant de leurs talents.

 

 

Sources :

 

http://corp.crowdtap.com/socialinfluence.php?submitted=1

 

http://blog.tomoson.com/influencer-marketing-study/

 

crédit photo

ARTICLES À DECOUVRIR
Dialogue sur les réseaux sociaux : on y a pourtant cru…
Efficacité Marketing avec ROI\Marketing Dialogue sur les réseaux sociaux : on y a pourtant cru…
New-York s’attaque aux tickets bots
DATAS DATAS avec Les Echosmédias New-York s’attaque aux tickets bots
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.