LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
Marketing, com', pub'
AccueilNanceo : portrait de startup

Nanceo : portrait de startup

Nanceo : portrait de startup

Nanceo propose une market place dédiée aux financements des ventes : elle simplifie les démarches entre concessionnaires et bailleurs, et gère de manière automatique l’ensemble des process. Le tout, en quelques minutes et d’un simple cli.

Autrefois, financer son équipement revenait à emprunter le parcours du combattant : appeler son agence bancaire… remplir une demande de financement… attendre la décision de la banque… fournir les pièces du dossier… mettre en place un contrat… et en cas de refus final, tout recommencer.

 

Un circuit souvent sans fin et qui, au final, s’avèrait ralentisseur de business. Face à ce constat sans appel, Michel Constant a décidé de monter Nanceo : la startup allie une expertise du financement des ventes à une plateforme web de dernière génération : Leasa. La création de ce projet est issue de la rencontre de Michel Constant et de Thierry Chapusot, Président du Groupe Welcoop dont fait partie Pharmagest. Ce spécialiste du développement informatique et de l’informatique officinale recherchait un système de financement des ventes rapide et simplifié. Il fut le premier client Nanceo.

 

« Nanceo, c’est d'abord une relation de besoin associée à une relation d'homme. Avec le président de la Société Pharmagest que je connaissais dans une vie antérieure, car j'étais directeur commercial du groupe General Electric Capital Equipement Finance, il nous est apparu que s’appuyer sur un seul bailleur ,était une prise de risque considérable : nous sommes donc arrivés à la conclusion qu’en solliciter plusieurs était la solution, la plus pertinente et rassurante pour tout le monde. Et pour éviter de tomber dans une situation complexe de par la multiplication des bailleurs, nous avons créé une place de marché, avec les techniques les plus modernes, pour pouvoir communiquer de manière dynamique avec l'ensemble des acteurs financiers. »,précise Michel Constant. « Ainsi, sur la même plate-forme, sont connectés la majorité des  bailleurs du marché – ceux qui financent les clients - et de l'autre côté nous avons des apporteurs d'affaires - ceux qui viennent déposer des opportunités de financement pour financer leurs ventes. »

Grâce à l’ouverture des systèmes des bailleurs, autrefois complètement fermés, Nanceo dialogue en temps réel avec ces derniers pour trouver un accord de financement compétitif en quelques minutes. Un véritable gain de temps et d’énergie comparé aux processus fastidieux menés auprès des banques traditionnelles par le passé. Plateforme 100% web, Leasa industrialise le financement des ventes et permet de consulter d’un simple clic le marché pour trouver un accord de financement en quelques minutes.

« Nous allons interroger directement dans le cœur du système de chaque bailleur, les solliciter pour savoir s’ils vont accepter de financer un client. D’un simple clic vous donnez accès ainsi à tout un marché, à des partenaires qui auraient beaucoup de difficulté à pouvoir adresser leurs ventes à l’ensemble d’un marché d’une façon aussi simple. », souligne Michel Constant. « Le profil des partenaires : ce sont des gens qui vendent et ont besoin de faire financer leurs ventes. Notre plus gros client, qui est également notre associé, Pharmagest, s’adresse notamment à des officines et a besoin de faire financer l’ensemble des équipements qu’il leur installe. Autres marchés susceptibles de s’intéresser à nos services : la bureautique, les nouvelles technologies, la téléphonie… Les bailleurs sont quant à eux les établissements bancaires qui vont accorder ou non un financement aux partenaires de Nanceo.. »

 

Ainsi les vendeurs d’équipements et de services sont libérés de leurs recherches de financements et peuvent mettre ce gain de productivité au service de leurs entreprises. Quant aux banquiers, ils sont connectés par web-services, ils constatent un bénéfice double : un volume d’affaires additionnels significatifs et des dossiers clés-en-main, déjà vérifiés, normés et permettant une mise en place rapide et peu couteuse.

 

Deux années de R&D ont été nécessaires pour créer Leasa. Une équipe d’une dizaine ingénieurs développeurs ont travaillé à sa réalisation et continuent de l’améliorer. Le Groupe Pharmagest sert de bureau d’étude et d’incubateur à Nanceo. Le volume d’activité de la startup en 2015, après 9 mois d’activité, est de 43 millions d’euros.

 

« Nanceo a un statut de loueur : nous achetons les équipements que nous cédons immédiatement au bailleur qui à accepter le dossier : par exemple, la société « A » vend un équipement, passe par un leasing Nanceo et nous, nous revendons le tout à un bailleur à de meilleurs conditions. Nous vivons sur la différence de ces conditions.  Ce que nous achetons 10, nous le revendons 12. Nous obtenons de meilleures conditions car nous fédérons plusieurs partenaires. Et chaque partenaires qui s’adresse à nous accroit notre volume de chiffre d’ affaires avec les bailleurs et donc augmente notre capacité à négocier encore de meilleures conditions. C’est un cercle vertueux. Et ces meilleures conditions d’ailleurs, ce sont aussi mes apporteurs d’affaires qui en profitent, car si j’ai de meilleures conditions je peux leur en octroyer aussi», conclue Michel Constant.

 

Nanceo est membre de l’association France Fintech. 

 

 

ARTICLES À DECOUVRIR
Michel et Augustin : portrait de marque
PORTRAIT DE MARQUE avec Doc Marketing Michel et Augustin : portrait de marque
De l'importance des « VC »
BUSINESS REVOLUTION avec ELEPHANT AT WORK De l'importance des « VC »
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.