LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
22 décembre 2014
AccueilRetour sur l'expérience digitale du poilu Leon Vivien

Retour sur l'expérience digitale du poilu Leon Vivien

Retour sur l'expérience digitale du poilu Leon Vivien

Retour sur l'expérience digitale imaginée par DDB Paris pour le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, lancée le 10 avril 2013 sur Facebook.

Fin mars 2013, DDB Paris lançait, pour le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, une page facebook particulière: celle de Léon Vivien, soldat de 14 qui allait y raconter son quotidien au jour le jour. Dix mois de posts, allant de juin 1914 à avril 1915, étaient visibles dès le lancement, pour que les lecteurs puissent se familiariser avec le personnage, sa famille et ses amis, et pour qu'ils se replongent de manière vivante dans l'entrée en guerre de la France et les premiers mois du conflit. Le jour du lancement de la page correspondait à celui de l'envoi de Léon en 1ère ligne. C'est à partir de cet instant que la partie "en direct" commençait, avec des posts au jour le jour de Léon, de sa femme et de ses camarades de régiment.

Cette opération a connu un très beau succès soutenue par le travail de RP de DDB et sans aucun achat media, puisqu'en l'espace de 48h, près de 20 000 personnes avaient déjà "liké" la page de Léon. Deux semaines plus tard, la barre des 50 000 likes étaient franchie, consacrant de facto l'engouement des Français. L'histoire de Léon allait même dépasser rapidement le cadre hexagonal ; des francophones de plus de vingt pays, du Québec à la Suisse, ont finalement composé une part non négligeable de l'auditoire. Les milliers de commentaires enjoignant le musée à épargner la vie de Léon, à la manière de suppliques, montrent aussi l'extrême implication suscitée au fil des jours par cette histoire d'un homme ordinaire, qui confiait ses états d'âme, racontait l'horreur des tranchées mais aussi les joies ordinaires. La seule annonce de la naissance de son fils, baptisé Aimé, a ainsi déclenché près de 3000 likes et des dizaines de félicitations, comme s'il s'agissait d'un nouveau né bien réel. La publication la plus likée de la page de Léon est désormais le post de clôture du musée qui, à lui seul, a généré près de 5000 likes, 1000 commentaires (partagés entre la page de Léon et celle du musée), et qui a été partagé 1200 fois.

Le 23 mai 2013, 9 millions de Français apprenaient la mort de Léon, en même temps que sa femme Madeleine, dont les derniers mots ont généré des centaines de commentaires endeuillés, comme à la perte d'un proche.

Aujourd'hui, le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux envisage la publication d'un recueil, en partenariat avec une maison d'édition, afin que les centaines de milliers de fidèles de Léon puissent conserver un souvenir de cette expérience digitale.

Le nombre de Likes sur la page du musée a déjà progressé de 175% depuis le lancement de l'opération Facebook 1914. 

ARTICLES À DECOUVRIR
Spot TV versus spot web : relooking extrême
VIDEO ADVERTISING avec TEADS Spot TV versus spot web : relooking extrême
Le nu version selfie
IN VIVO avec Evolve Le nu version selfie
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.