L'essentiel de la COM'
01 septembre 2014
Accueil /  / Greenpeace s'attaque aux marques de luxe

Greenpeace s'attaque aux marques de luxe

MARQUE
Greenpeace s'attaque aux marques de luxe

Après Adidas, Zara, Victoria Secret .... c'est au tour du prêt-à-porter de luxe de se faire épingler par Greenpeace. L'organisme lance sur Facebook et sur le web The Fashion Duel.

Au moment où les marques commencent à communiquer sur leurs collections printemps/été, Greenpeace déboule et pointe du doigt une dizaine d'entre elles qui ne respecteraient pas la planète.

Dans le communiqué de l'ONG, il est précisé que le classement « Fashion Duel » recense et évalue les marques de luxe italiennes et françaises dans une étude sur trois aspects de leurs chaînes d’approvisionnement : le cuir, le papier d’emballage et la pollution des eaux. Les marques ont été sollicitées en novembre dernier, et classées selon la transparence de leur chaîne d’approvisionnement et leur volonté de prendre des engagements crédibles pour une mode sans produits toxiques et exempte de déforestation. En revanche celles qui n'ont pas répondu à l'ONG sont directement envoyées dans les rangs des mauvaises élèves ; C'est le cas de Trussardi, Chanel, Hermes, Prada, Alberta Ferreti & Dolce & Gabbana.  "Malgré les demandes répétées de Greenpeace, Chanel n'a jamais répondu, montrant ainsi que la marque n'est pas disposée à ouvrir le dialogue et à se confronter aux demandes des consommateurs." précise Greenpeace dans son étude détaillée (ci-dessous). Ces 6 marques n'ont pas répondu aux 25 questions que leur a adressé Greenpeace portant sur l'origine du cuir, les moyens de production, les emballages, l'utilisation de produits toxiques. A défaut de réponse et de transparence de leur part elles font parties du tableau noir alors qu'elles remplissent peut-être certains de ces critères mais la "Distance" à laquelle elles sont habituées, fait qu'elles n'ont pas souhaité répondre ou jugé bon de répondre.

Valentino est le grand gagnant car la marque est manifestement la plus engagée pour la planète. Suivent Giorgio Armani, Dior, Louis Vuitton... Avec la campagne "The Fashion Duel", Greenpeace pousse le défi auprès de ces marques muettes, celui de répondre à leur questionnaire et de s'engager pour la planète. L'actrice italienne, Valeria Golino soutient d'ailleurs l'association pour faire passer le message.

Et si Greenpeace se préoccupait des questions de traçabilité, des conditions d'abatage et de Findus ?

A suivre...

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez le l'étude publiée par Greenpeace ici

Cliquez ici.