L'essentiel de la COM'
19 avril 2014
Accueil /  / La face cachée du chocolat

La face cachée du chocolat

MARQUE
La face cachée du chocolat

Mars, Mondelez et Nestlé achètent près d'un tiers du cacao récolté à travers le monde. Une exploitation faite au détriment des femmes rappelle Oxfam.

 

La face cachée des marques fait partie de la campagne « Cultivons » qui vise à contribuer à bâtir un monde meilleur où chacun aura accès à une alimentation suffisante. À l'heure actuelle, un être humain sur huit se couche le ventre vide. Pourtant la majorité de ces personnes sont des agriculteurs ou des travailleurs agricoles qui approvisionnent ce même système alimentaire qui les abandonne.

La campagne d'Oxfam « La face cachée des marques » vise à fournir aux personnes qui achètent et apprécient ces produits, les informations dont elles ont besoin pour tenir les 10 géants du secteur* responsables de ce qui se produit dans leurs chaînes d'approvisionnement. En élaborant une fiche d'évaluation basée uniquement sur des informations disponibles publiquement à propos des politiques de ces entreprises, Oxfam a soulevé la question « Que vont-elles faire pour assainir leurs chaînes d'approvisionnement ? ». Les résultats indiquent qu’aucune de ces dix entreprises n’obtient la moyenne dans la prise en compte des droits des femmes dans leurs chaînes d’approvisionnement, par exemple. 

Dans la ligne de mire d’Oxfam : Nestlé, Mars et Mondelez. Ensemble, ils contrôlent 40 % du marché du chocolat,  achètent un tiers du cacao cultivé à l’échelle mondiale et vendent plus de 45 milliards de dollars de confiseries par an. Ces entreprises ont le pouvoir d'influencer les fournisseurs, les gouvernements et les organismes de certification, mais aussi d'impulser une nouvelle orientation des politiques et des pratiques dans le secteur du cacao. Pourtant, selon Oxfam, depuis des dizaines d’années, ces entreprises mettent en avant les femmes dans leurs campagnes publicitaires tout en négligeant celles qui leur fournissent le cacao dont elles ont besoin.  Ces femmes sont confrontées chaque jour à des discriminations, à des inégalités salariales et à la faim.


Cette campagne vise à alerter les consommateurs, non pas pour les culpabiliser dans leurs choix de marque, mais afin qu’ils prennent conscience de leur poids face à ces grandes entreprises et pour que ceux-ci changent leurs pratiques. Une semaine après le lancement de cette initiative, plus de 10 000 personnes ont déjà décidé d'agir.


- Accéder aux différentes réactions des Groupes face à cette campagne -
*Associated British Foods (ABF), Coca-Cola, Danone, General Mills, Kellogg, Mars, Mondelez International (anciennement Kraft Foods), Nestlé, PepsiCo et Unilever.

Cliquez ici.