LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
Marketing, com', pub'
AccueilLes Français et leurs usages mobiles

Les Français et leurs usages mobiles

Les Français et leurs usages mobiles

60% des Français consultent leur smartphone dans l'heure qui suit leur réveil, mais ne sont pas prêts à l’utiliser comme moyen de paiement. Résultats de l’étude Deloitte sur les usages mobiles.

Plus de 10 millions d’Iphone 6 ont été vendus en un seul week-end, le secteur du mobile ne connaît pas la crise. Dans ce contexte, Deloitte publie les résultats de son étude consacrée aux comportements des Français vis-à-vis de leurs  appareils mobiles : équipement, choix de l’opérateur, du réseau ou encore de l'utilisation du paiement mobile.


Les résultats de cette étude démontrent que :

-          les Français ont accès à 2,86 appareils mobiles en moyenne

-          60% des Français consultent leur smartphone dans la première heure suivant leur réveil

-          31% de la population n'a jamais changé d'opérateur

-          48% du parc mobile a été subventionné par les opérateurs

-          Seuls 11% des consommateurs détiennent un forfait et un téléphone compatibles 4G

-          44% des Français déclarent n'avoir téléchargé aucune application ces derniers mois

-          Utilisation classique du téléphone : les appels vocaux (88%) et les SMS (84%)

-          65% des personnes interrogées ne se déclarent pas prêtes à utiliser leur mobile comme moyen de paiement

 

 

Les objets connectés commencent à séduire

En 2014, avec 2,86 appareils mobiles en moyenne, les Français restent multi-équipés. L’équipement en smartphones (61%) est devenu supérieur à celui en téléphones portables standards (41%). Les tablettes (46%), y compris les mini-tablettes, s’imposent face aux netbooks (18%), aux liseuses (10%) et aux phablettes (7%).  De plus, les consommateurs commencent peu à peu à s’équiper en objets connectés : ils sont 9% à avoir l’intention d’acquérir un traqueur fitness et 8% une montre intelligente.

Si un tiers de la population n’a pas l’intention d’investir en équipement mobile, le smartphone reste cette année encore convoité avec 28% de Français qui se déclarent susceptibles d’en acheter un au cours des 12 prochains mois.

A elles-seules, Samsung (37%), Apple (17%) et Nokia (13%) sont les trois marques qui se répartissent deux tiers du marché français des smartphones. La France ne fait donc pas exception au duel mondial Samsung contre Apple, cette dernière étant la seule marque en progression (+2%) cette année. 76% des détenteurs d’un appareil Apple restent fidèles à la marque contre 56% chez les possesseurs d'un Samsung.

Le marché des tablettes reste fortement concentré. Apple, qui occupe la première place du marché avec 33% des répondants qui possèdent un iPad, est désormais talonnée par Samsung qui réalise une remontée spectaculaire (+5% par rapport à 2013).

Les Français restent fidèles à leur opérateur, ils sont ainsi 31% à n'en avoir jamais changé. 7% des Français ont changé d’opérateur en 2014, la plus grande partie du turnover ayant eu lieu dans la foulée de l'arrivée de Free Mobile en janvier 2012.

 

Le mobile ancré dans les réflexes des Français

4 Français sur 10 consultent leur téléphone dans la première demi-heure après leur réveil (vs 6 sur 10 chez les Britanniques).  A l’échelle d’une journée, 41% des Français consultent leur téléphone moins de 10 fois dans la journée mais 12% déclarent le solliciter plus de 50 fois.

L'étude montre une nette préférence pour des usages classiques. Les répondants utilisent avant tout leur téléphone mobile pour les appels vocaux (88%) et les SMS (84%), tandis que la messagerie instantanée (12%), les appels vidéo (5%) et la VOIP (3%) sont très peu plébiscités.

Le paiement mobile peine globalement à s’imposer malgré l’engouement des early adopters. En effet, 65% des personnes interrogées ne se déclarent pas prêtes à utiliser leur mobile comme moyen de paiement et plus de la moitié (55%) n’est pas familière avec les opérations liées au paiement mobile. L’activité la plus effectuée est purement informative, à savoir la consultation du solde bancaire (36%) ou un achat en ligne (19%).

 

La 4G sous-exploitée

Un Français sur 10 dispose d’un full package 4G (téléphone + forfait), soit une augmentation significative par rapport à l’année dernière (3% en 2013).

Le principal frein à l’adoption de la 4G est financier : le prix du forfait (36%) et du téléphone 4G (23%) sont dans le top 3 des raisons pour lesquelles les non abonnés n’ont pas la 4G. En réalité, cette technologie ne coûte rien à la plupart des abonnés actuels puisque 81% ont déclaré ne pas avoir eu à payer un supplément pour y accéder.

Les abonnés 4G ne l'exploitent pas à son potentiel maximum et ne l'utilisent pas pour des activités réellement dépendantes de la vitesse de connexion : ils ne sont que 28% à regarder des vidéos et 21% à écouter de la musique en streaming.

 

Le marché des applications arrive à maturité

Les Français font preuve d’un enthousiasme limité envers les applications : seul un tiers télécharge de nouvelles applications chaque mois. Ce sont les utilisateurs d’iPhone qui se montrent les plus friands d’applications : 13% d’entre eux en téléchargent plus de 5 par mois contre 7% chez les possesseurs de Samsung.

Tags :
ARTICLES À DECOUVRIR
Un toboggan NIVEA qui diffuse de la crème solaire
LE GOUT DE L'EXPERIENCE avec SUPERBIEN Un toboggan NIVEA qui diffuse de la crème solaire
Dialogue sur les réseaux sociaux : on y a pourtant cru…
Efficacité Marketing avec ROI\Marketing Dialogue sur les réseaux sociaux : on y a pourtant cru…
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.