LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
27 novembre 2014
AccueilS'engager sur le digital paie

S'engager sur le digital paie

S'engager sur le digital paie

Une étude menée par Capgemini Consulting et le MIT Center for Digital Business révèle que les entreprises les plus matures sur le digital seraient en moyenne plus profitables à hauteur de 26% sur leur univers de concurrence.

L’étude réalisée auprès de 400 entreprises dans le monde  établit une réelle supériorité des entreprises qui ont accompli leur transformation « digitale ». Ces entreprises appelées « Digirati » dans l’étude surperforment leurs concurrentes sur le plan financier. Elles génèrent en comparaison de la moyenne de leur industrie 9% de revenus supplémentaires par employé, se révèlent 26% plus profitables et sont mieux valorisés (+12%) par les marchés financiers.

Cette étude démontre aussi que bien que chaque secteur économique ait un niveau de maturité « digitale » qui lui est spécifique. Ainsi, alors que certaines entreprises font preuve d’attentisme en matière de digital, d’autres ont déjà pris les devants. L’étude montre le plus fort pourcentage de « Digirati » dans les secteurs d’activités de la haute technologie (38%), de la banque (35%), de l’assurance (33%) de l’industrie du voyage (31%) et des télécoms (30%). On trouve aussi des « Digirati» dans les secteurs du commerce de détail (26%), des produits de grande consommation (24%), des utilities (secteurs de l'eau, de l'énergie, des transports et de la propreté) (20%), de l’industrie manufacturière (12%) et de la pharmacie (7%) même si ces secteurs sont moins matures.

 

 Les entreprises qui ont accepté de se dévoiler pour cette étude et qui reflètent parfaitement ce profil de "Digirati" sont les enseignes Nike ou encore Burberry. Deux marques qui ont pris le chemin du digital très tôt, mais comme le précise Patrick Ferraris, Senior Vice President de Capgemini Consulting, en charge de l’offre Digital Transformation: "Les entreprises les plus matures ne sont pas forcément celles qui ont le plus investis. Les "Fashionistas" ont significativement investis mais n'ont pas piloté, mesurer l’analyse des données, leur retour sur investissements… On peut noter que les « Digirati » se sont concentrées sur un domaine particulier et ont travaillé de  l’expérience client à l’excellence opérationnelle ". Il ne suffit donc pas de poster du contenu sur son réseau social préféré, sur son application mobile, mais bien de créer, mobiliser l’interne dans une véritable stratégie digitale impliquant des moyens humains forts, des programmes importants, des relations entre les différents métiers de la marque et des analyses des données. « Cette maturité digitale se traduit par l’intensité et l’exhaustivité de la présence du digital… elle touche à la montée en compétences, à la mesure des résultats » rajoute Patrick Ferraris. Côté français, le Senior Vice President de Capgemini consulting nous confirme qu’une cinquantaine d’entreprises françaises ont été interviewées pour cette étude, représentant tous les secteurs d’activités étudiés, ces entreprises auraient la même maturité digitale que les grandes entreprises américaines. Si certaines entreprises ont bien amorcé le tournant du digital, il reste néanmoins une marche de progression très importante aux "conservatrices",  "fashionista" et "beginner".

En attendant la sortie d’un ouvrage commun entre le MIT Center for Digital Business et Capgemini Consulting sur le thème de la transformation digitale, retrouvez l’intégralité de cette étude illustrée des cas Burberry et Nike ici. etude-mit-center-for-digital-business-cap-gemini-consulting.pdf

LES ARTICLES À DECOUVRIR
Le nu version selfie
IN VIVO avec Evolve Le nu version selfie
Spot TV versus spot web : relooking extrême
VIDEO ADVERTISING avec TEADS Spot TV versus spot web : relooking extrême
Internet est un serial killer !
CULTURE CODE avec NOVIUS Internet est un serial killer !
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.