LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
Marketing, com', pub'

Où en est Snapchat ?

Où en est Snapchat ?

Snapchat a été l'une des applications mobiles sociales, avec WhatsApp, dont on a le plus entendu parler ces derniers mois. Mais où en est Snapchat ? Analyse et réponses chiffrées de Cédric Deniaud.

Il faut dire qu'entre la tentative avortée de rachat par Facebook pour 3 milliards (qui s'est alors "rabattu" sur WhatsApp pour 19 milliards de $, tout en lançant une application concurrente directe de Snapchat, SlingShot), et une croissance en plein boom notamment auprès des adolescents, le service commence de plus en plus à intéresser les annonceurs.

Au niveau des chiffres justement, Snapchat n'a pas de quoi rougir face à des applications ou réseaux sociaux plus anciens (pour rappel, Snapchat a vu le jour en septembre 2011 soit il y a moins de 3 ans). 

  • 82 millions d'utilisateurs actifs chaque mois
  • Près de la moitié des adolescents US inscrits sur le service l'utilisent plusieurs fois par jour pour communiquer avec les amis... soit plus fréquemment qu'ils n'utilisent les appels téléphoniques.
  • Ce sont 760 millions de snaps (vidéos / photos) qui sont consultés chaque jour par les utilisateurs et 1 milliard de stories dans le même temps.
  • 71% des utilisateurs ont moins de 25 ans et 65% seraient des femmes.

 

Fort de ces chiffres, Snapchat commence donc légitiment à intéresser certaines marques majeures. Snapchat, avec le lancement de Snapchat Stories fin d'année dernière a bien compris qu'apporter des nouveaux services de communication au-delà des snaps serait l'une des clés pour intéresser les annonceurs et leur offrir des formats de communication plus adaptés. Les Stories ne disparaissent pas en quelques secondes, peuvent être visionnées plusieurs fois pendant 24 heures par des utilisateurs et offrent un format de communication de 30 ou 60 secondes plus confortables pour les marques.  

 

Pour les annonceurs français qui se poseraient la question de savoir si ce phénomène est uniquement anglo-saxon : Snapchat a atteint le podium des applications les plus téléchargées sur iPhone dans de nombreux pays dont la Suède, le Canada, les Etats-Unis, le Royaume-Uni... et la France.

 

Quelques exemples de marques qui ont créé leur compte pour diffuser des contenus auprès de cette population :

 

McDonalds a utilisé Snapchat pour faire du teasing sur l'arrivée d'un nouveau burger... ainsi que leur compte Twitter pour leur lancement sur ce nouveau réseau social.

 

 

Audi en lien avec le sponsoring d'une série sur ABC, Pretty Little Liars, a utilisé Snapchat pour diffuser des contenus exclusifs aux fans de la série. Le constructeur automobile s'était déjà distingué lors du dernier Superbowl en utilisant Snapchat pour communiquer.

 

Taco Bell à l'instar de McDonald's,souhaite avoir une communication plus proche et exclusive avec une population jeune.

 

 

 

 

Malheureusement Snapchat doit faire face à plusieurs enjeux pour intéresser plus largement les annonceurs :

  • La capacité du service à sortir d'une audience adolescente. On sait que ce fût une des clés de la réussite de Facebook qui a su passer du monde universitaire au monde digital de tout internaute.
  • En lien avec le point précédent, la question présente du sexting qui font partie des contenus les plus diffusés par les jeunes via l'application mobile. Ce point peut-il nuire à terme à la crédibilité de Snapchat par rapport à d'autres populations utilisatrices ou des annonceurs, telle est la question.
  • La concurrence de Facebook qui avec Slingshot entend bien se "venger" de Snapchat et séduire une partie de sa population potentielle.

Snapchat futur grand des applications mobiles sociales à l'instar de WhatsApp, WeChat, Instagram ? L'application a encore du chemin à faire et les risques de s'épuiser en court de route sont nombreux même si les annonceurs se montrent aujourd'hui intéressés.

 

 

Cédric DENIAUD
Cédric est associé chez The Persuaders

ARTICLES À DECOUVRIR
Envoyez vos chaussettes sales à Tinder
L'IDEE avec La Petite Grosse Envoyez vos chaussettes sales à Tinder
Facebook veut vous transformer en emoji
DATAS DATAS avec Les Echosmédias Facebook veut vous transformer en emoji
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.