LES SÉQUENCES
DE L’INNOVATION
Marketing, com', pub'
AccueilE-commerce et différences comportementales

E-commerce et différences comportementales

E-commerce et différences comportementales

Content Square, qui propose des solutions pour l’optimisation web et mobile, révèle les résultats de son étude sur les différences comportementales qui existent sur les sites de e-commerce. Hommes ou femmes, gauchers ou droitiers, mais aussi blondes et brunes,… Découvrez les résultats.

En novembre 2014, Content Square a réalisé en collaboration avec le panel SSI une étude sur les différences comportementales sur les sites de e-commerce.

En analysant divers indicateurs (nombre des sessions, de clics, temps d’affichage, temps actif et inactif, taux d’activité, taux de scroll moyen, dernière ligne affichée à l’écran, hésitation moyenne avant clic,…) l’étude révèle les différences entre hommes et femmes, gauchers et droitiers, ou encore générations X (voire W) et Y.

 

En ce qui concerne les différences entre les hommes et les femmes, il apparaît que les femmes interagissent plus et sont plus rapides.

En effet, elles cliquent 30% de plus sur les sites que les hommes, et ont un taux d’activité (temps actif / temps d’affichage de la page) supérieur de 11%. Mais ce n’est pas tout : elles affichent 12% de pages en plus et semblent plus décidées au moment de l’achat : elles hésitent 10% de moins que les hommes avant de cliquer sur un item, et font leurs achats 7% plus vite que les hommes.

Par ailleurs, les femmes consomment plus de visuels là où les hommes sont plus textuels, ces derniers s’intéressant aux détails du produit et s’attardant davantage sur les descriptions.

 

Pour les gauchers, la navigation est moins rapide que les droitiers. Les gauchers mettent 20% de temps en plus que les droitiers pour cliquer, et sont 30% moins rapides que les droitiers. Ces derniers cliquent 8% plus que les gauchers.

Par rapport aux droitiers, les gauchers utilisent majoritairement la partie gauche du menu : ils auraient 29% de chances en moins qu’un droitier d’utiliser les onglets de droite. En ce sens, la majorité des pages internet et des menus ne sont pas (encore ?) adaptés aux gauchers.

 

Enfin, malgré ce que l’on pourrait penser, il existe assez peu de différences entre le comportement de navigation de la génération Y et celui de ses aînés.

Les taux de clics et le temps d’affichage des pages des jeunes interrogés (18-34 ans) et de leurs aînés (45-64 ans) sont quasiment similaires. Seule différence notable : le temps d’hésitation avant clic est 30% plus élevé chez les personnes plus âgées.

 

D’autres critères, moins évidents, ont été étudiés : la météo (les internautes affichent 20% de pages en plus lorsqu’il pleut), la couleur des cheveux (les blondes mettent 30% de temps en plus pour cliquer que les brunes), celle des yeux (les personnes aux yeux bleus hésitent 9% plus longtemps avant de cliquer que celles qui ont les yeux marrons), ou encore le taux d’alcoolémie (les personnes sous l’emprise de l’alcool ont cliqué 20% de moins que celles qui étaient sobres).

Pour répondre à ces différences comportementales, Content Square travaille sur la personnalisation du parcours client sur internet, et propose notamment des plateformes de testing, de personnalisation et d’optimisation pour améliorer les taux de conversions des sites. 

 

ARTICLES À DECOUVRIR
Michel et Augustin : portrait de marque
PORTRAIT DE MARQUE avec Doc Marketing Michel et Augustin : portrait de marque
De l'importance des « VC »
BUSINESS REVOLUTION avec ELEPHANT AT WORK De l'importance des « VC »
Le groupe d'après
Tous les jours, faire passer l'actualité de la com'
Repérer ce qui change, souffler sur ce qui bouge, souligner les tendances, faire le plein de contacts.
Cliquez ici.