L'essentiel de la COM'
23 avril 2014
Accueil /  / Observer les Galapagos sur Google Street View

Observer les Galapagos sur Google Street View

DANS LE MONDE
Observer les Galapagos sur Google Street View

Google Street View propose aux internautes de marcher dans les pas de Charles Darwin et, comme lui, d'observer la faune et la flore des Galápagos. Passionnant !

Le 17 septembre 1835, il y a aujourd’hui 178 ans, Charles Darwin accostait sur l’île Chatham, une des îles Galápagos. La découverte de cet archipel équatorial du Pacifique, doté d’une incroyable biodiversité, avait alors permis au naturaliste anglais de percevoir les prémisses de sa théorie de l’évolution. Sur ce chapelet d’îles et d’îlots, Darwin observa un phénomène qu'il jugea tout à fait révélateur : une même espèce d'oiseau présentait quatorze types différents, notamment le bec, en fonction de l'environnement de ces îles.

 

Aujourd’hui, en partenariat avec la Direction du Parc national des Galápagos et la Fondation Charles Darwin, Google rend hommage à Darwin et à ses fabuleuses découvertes sous couvert de Google Street View. La firme offre la possibilité aux internautes de visiter les îles de n'importe quel endroit dans le monde et d’observer les espèces vivantes tout comme le biologiste l’avait fait en 1835. Google met à leur disposition les images à 360 degrés collectées en mai avec le Street View Trekker, sur terre et sous l’eau.

 

Une superbe expérience virtuelle qui joue un rôle déterminant dans la recherche continue sur l'environnement, sa conservation, l’élaboration de schémas de migration des animaux et l'impact de tourisme sur les îles.

 

Pour sensibiliser l’opinion publique, la Fondation Charles Darwin, avec iNaturalist, propose par ailleurs le projet Darwin for a Day. Il permettra d’aider à identifier les plantes et les animaux observés sur les images. Les internautes sont en effet invités, pour chaque image, à poster leurs observations, leurs commentaires, un terme bien défini comme « oiseau », ou, pour les plus instruits, le nom scientifique exact.

 









Cliquez ici.