L'essentiel de la COM'
24 juillet 2014
Accueil /  / Marques, comment séduire les mobinautes?

Marques, comment séduire les mobinautes?

DANS LE MONDE
Marques, comment séduire les mobinautes?

Le mobile est une extension de notre vie sociale, c’est l’outil digital le plus personnel, il ne se prête pas. Comment les marques peuvent-elles rentrer dans la vie des gens via le mobile ? Par Edouard de Pouzilhac.

Le mobile est une extension de notre vie sociale, c’est l’outil digital le plus personnel, il ne se prête pas.  On téléphone, on lit ses mails, on stocke ses photos, on communique avec sa communauté,  on joue, on navigue,  on donne son avis, on achète…

Le défi que doivent dorénavant relever les marques c’est de savoir comment rentrer dans la vie des gens de façon non intrusive. Aujourd’hui nous identifions trois solutions : apporter une expérience à travers des contenus, créer un service qui va enrichir un usage ou proposer du divertissement.

Il ne faut pas penser l’objet en tant que tel : le mobile se connecte et nous connecte. C’est cette interaction au monde et à notre environnement qui enrichit la créativité sur le mobile.  Une interaction avec notre corps, avec notre environnement digital. Une interaction communautaire avec le monde qui nous entoure.

Cette approche mobile peut être illustrée par le palmarès de Cannes de cette année.

 

UNE INTERACTION AVEC NOTRE CORPS.
Les nouveaux terminaux sont à présent capables de comprendre et de s’adapter à la gestuelle humaine. L’application Drive Awake conçue pour la marque Café Amazon, utilise la technologie d’eye tracking, permettant de combattre la somnolence au volant. Le bénéfice pour le consommateur? Eviter la somnolence au volant grâce à un détecteur et un avertisseur enrichis par de la géolocalisation afin de proposer au conducteur le lieu le plus proche pour boire un café.

 

 

 

UNE INTERACTION AVEC NOTRE ENVIRONNEMENT DIGITAL
Le mobile n’est pas un écran isolé. Il complète les usages et est désormais interconnecté avec d’autres supports, comme les ordinateurs et les tablettes. De nombreuses opérations illustrent cette convergence des supports, comme par exemple la Chrome expérience « World Wide Maze ». Grâce à la connectivité des smartphones, le mobinaute pouvait utiliser son mobile comme une manette de jeu vidéo et ainsi prendre le contrôle de son écran principal.

 

 

 

UNE INTERACTION COMMUNAUTAIRE

Penser le mobile pour relier les gens et créer des expériences sociales est le prolongement naturel de l’outil. A Cannes, l’opération la plus forte sur ce segment est sans doute the 12th man, pour un club de football. Une application qui permet de connecter les supporters et d’encourager à distance leur équipe de football. Une application sans doute également primée pour la réponse apportée à un phénomène de société, les supporters étant privés de stade depuis le printemps arabe.

 

 

A02 038 02807 MOBILIZING THE 12TH MAN from Doc News on Vimeo.

 

 

UNE INTERACTION AVEC LE TANGIBLE

Si le mobile converge avec les autres écrans, la créativité naît aussi de la capacité du mobile de donner vie à notre environnement « réel », tangible, qu’il s’agisse du papier, de nos objets ou  encore de la ville. Une des opérations les plus marquantes de ces derniers jours, Est Digital Vinyl. Une opération pour le label Kontor qui créée l’événement en transformant son smartphone en bras de tourne disque.

 

 

 

Le service, les contenus et la vidéo sont trois points qui guident la création sur le digital et que l’on retrouve bien évidemment sur le support mobile. Mais surtout, le smartphone intègre toutes les innovations auxquelles nous avons accès via le monde digital.

 

Bref, pour sortir du cadre, pensons interaction !

 

 

Edouard de Pouzilhac

 

Edouard de Pouzilhac est président de 5èmeGauche.

Il est président de l'AACC Interactive.

Cliquez ici.