L'essentiel de la COM'
24 avril 2014
Accueil /  / Desperados ... ils ont leurs sources

Desperados ... ils ont leurs sources

DANS LE MONDE
Desperados ... ils ont leurs sources

Un an après The Desperados Expérience, la marque revient avec une campagne toujours immersive mais dans un registre de fête bien plus pointu et branché.

Avec Desperados la fête, le monde de la nuit restent au rendez-vous. Mais la bande de petits jeunes a laissé place à de nouveaux personnages bien plus branchés et un univers plus rock, plus underground. Pour cette nouvelle campagne, la marque et son agence Dufresne Corrigan Scarlett ont fait appel à la vidéaste et photographe Floria Sigismondi qui a collaboré avec Marilyn Manson, les White Stripes et David Bowie. Elle réalise un film de plus de 3 minutes, dans lequel  internautes et télespectateurs se retrouveront dans un monde décalé, mais offrant toujours la fête. "La notion de cinéma est utilisée depuis le début de notre collaboration avec Desperados. Il a été inspiré de l'univers de Tarantino. Cette année on est revenu plus aux sources du cinéma. Nous souhaitions avoir une vraie approche cinématographique, avoir une logique de séduction pour lancer de nouveaux pays comme le Brésil et la Russie." explique Stephane Perrot, directeur commercial en charge de Desperados chez Dufresne Corrigan Scarlett.

L’agence propose une approche  de communication axée principalement sur ​​le web. Avec un film immersif que les consommateurs peuvent s’approprier en générant une interaction directe avec leur webcam ... Ils peuvent choisir dans la peau de quel personnage ils vont entrer, éviter le serpent ou prendre la place de la tatoueuse. A la fin de l’expérience, les internautes pourront avoir leur propre film de 15 secondes mixant images du film et les leurs, qu’ils pourront partager sur les réseaux sociaux avec leurs amis.

Avec Desperados Snatch l’agence vise les 5 millions de vues. Au-delà du web, la campagne sera diffusée en TV et au cinéma sur un format 15’ ou 30’. The Desperados Experience avait réuni l’an passé 3.5 millions de visiteurs.

Loi Evin oblige, la campagne est diffusée sur YouTube dans 15 pays, excepté en France.

 

Cliquez ici.